TC Liège - 39 mois avec sursis partiel pour deal, harcèlement et coups sur sa compagne enceinte

Belga

Un homme en séjour illégal a été reconnu coupable d'harcèlement, de coups et de vente de stupéfiants vendredi devant le tribunal correctionnel de Liège. Il a écopé de trois ans et trois mois de prison, dont un an avec sursis probatoire.Le 28 novembre 2021, le prévenu avait frappé, durant plusieurs heures, sa compagne alors qu'elle était enceinte. Menacée de mort, la victime s'était évanouie en raison d'une trop grande angoisse. Elle présentait de multiples hématomes. Le 4 décembre 2021, le prévenu s'était présenté chez sa compagne, armé d'un couteau, et avait proféré des menaces de mort. Le dossier avait aussi révélé 53 faits de harcèlement. Lors d'une perquisition, le prévenu, en séjour illégal, avait été retrouvé en possession de cocaïne et de cannabis. Les enquêteurs avaient alors découvert qu'il était dealer. Il avait reçu un total de 1.381 appels en 26 jours de différents clients. En 300 jours de commerce, il aurait généré un chiffre d'affaires de 60.000 euros. Le parquet avait requis un total de 33 mois de prison. Vendredi, devant le tribunal correctionnel de Liège, l'intéressé a écopé d'un an de prison avec sursis pendant trois ans pour la moitié de la peine dans le dossier de coups. Dans le dossier de stupéfiants, il est condamné à deux ans de prison ferme et 8.000 euros d'amende avec sursis pour les trois quarts de la peine. Il devra également verser 30.000 euros pour l'actif illégal qu'il aurait perçu lors de la vente de stupéfiants. Le tribunal lui a aussi infligé une peine de trois mois de prison ferme pour le séjour illégal. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.