Réforme des pensions - "Ce n'est pas une grande réforme", réagit, déçu, le président des socialistes flamands

Belga

L'accord sur la réforme des pensions auquel a abouti lundi soir le gouvernement fédéral ne constitue pas une réforme majeure, a réagi Conner Rousseau, le président de Vooruit. "Ma génération s'inquiète pour sa future pension. Pour y parvenir, nous devons vraiment oser réformer. Tant sur le plan fiscal que sur celui des pensions. Et ce n'est pas le cas. Je suis déçu."

Réforme des pensions - "Ce n'est pas une grande réforme", réagit, déçu, le président des socialistes flamands

Le kern, le comité ministériel restreint du gouvernement fédéral, a trouvé un accord lundi soir sur la réforme des pensions, au bout de plusieurs semaines de négociations, au cours desquelles le PS a été particulièrement montré du doigt. Pour le président des socialistes flamands, le travail devrait être plus rémunérateur. "Également dans nos pensions. C'est pourquoi, au sein du Vooruit, nous nous sommes battus avec acharnement pour augmenter les pensions. La pension minimale sera de plus de 1.500 euros nets. Celui qui travaille plus longtemps touchera une pension plus importante", souligne M. Rousseau. Le gouvernement a réintroduit le bonus pension. "Après que le précédent gouvernement de droite l'eût supprimé. Et il y aura des améliorations pour les femmes qui combinent famille et travail", se félicite-t-il. Pourtant, selon Conner Rousseau, les travailleurs méritent mieux. "Avec Vooruit, nous continuerons à nous battre pour une réforme majeure. Une réforme qui ne regardera plus à l'âge de la pension, mais aux années au compteur. Vooruit souhaite que les personnes qui commencent à travailler à 18 ans puissent prendre leur retraite à 60 ans. Mais il faut aussi que les gens aient effectivement travaillé s'ils veulent prendre une pension anticipée." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.