Accident du métro de Mexico: huit anciens fonctionnaires vont être jugés

Belga

Huit anciens fonctionnaires mexicains vont être jugés pour l'effondrement d'un pont d'une ligne de métro de Mexico en mai 2021, qui avait fait 26 morts et 80 blessés, a annoncé mercredi un des avocats de victimes."Pour le moment, ils sont tous renvoyés", a déclaré à des journalistes Teofilo Benitez, parlant des huit ex-fonctionnaires notamment chargés du chantier, des plans, de la sécurité des travaux. Les huit anciens fonctionnaires sont poursuivis pour plusieurs chefs, dont celui d'homicide. La justice mexicaine doit encore déterminer si les mis en cause resteront en liberté jusqu'au procès. Le parquet avait demandé en octobre 2021 l'inculpation de dix personnes. L'effondrement d'un tronçon du métro aérien de la ligne 12 avait eu lieu quand une rame avait plongé dans le vide après la rupture d'un pont. Le chantier de ce tronçon inauguré en 2012 avait été entaché par une controverse portant sur les dépassements de budget et de multiples défaillances techniques. En 2014, l'exploitation de 12 stations avait été suspendue pendant un peu plus d'un an en raison de dégradations de la voie, des traverses, des fixations des rails, elles-mêmes sujettes à une ondulation suspecte. L'accident "a été provoqué par un défaut structurel", selon les conclusions d'un rapport réalisé à la demande de la municipalité par la société d'expertise norvégienne Det Norske Veritas (DNV). Plusieurs "défaillances dans le processus de construction", notamment des problèmes liés à des soudures "non finies et/ou mal exécutées", à un "manque de boulons (...) dans les poutres du pont", ainsi qu'à l'utilisation de "différents types de béton" dans l'édifice, ont été relevées. Le métro de Mexico est un des plus grands du monde avec 226 km de ligne. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.