Moscou n'alimente pas la crise alimentaire et tiendra ses engagements

Belga

La Russie n'alimente pas de crise alimentaire mondiale et continuera à exporter de la nourriture et de l'énergie, conformément aux accords internationaux, a assuré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Moscou n'alimente pas la crise alimentaire et tiendra ses engagements

"Les spéculations de la propagande occidentale et ukrainienne selon lesquelles la Russie est censée exporter la faim sont absolument sans fondement", a-t-il écrit dans une tribune publiée par le ministère des Affaires étrangères à Moscou à destination de plusieurs journaux africains, avant une tournée en Afrique. M. Lavrov a souligné que les problèmes d'approvisionnement avaient commencé pendant la pandémie de coronavirus, lorsque l'Occident a utilisé son argent pour détourner les chaînes de produits de base et alimentaires, "aggravant ainsi la situation des pays en développement dépendant des importations alimentaires". "La Russie continuera de remplir consciencieusement ses obligations en vertu des traités internationaux concernant l'exportation de nourriture, d'engrais, de sources d'énergie et d'autres biens vitaux pour l'Afrique", a ajouté le chef de la diplomatie russe. Selon son ministère, M. Lavrov se rendra en Afrique du 24 au 28 juillet avec des étapes prévues en Égypte, en Éthiopie, en Ouganda et en République du Congo (Brazzaville). Le ministre a par ailleurs ajouté que la Russie et les pays africains discutaient de l'agenda du deuxième sommet Russie-Afrique, qui devrait se tenir l'an prochain en Russie, selon l'agence étatique Tass. Le premier sommet du genre s'était tenu du 22 au 24 octobre 2019 à Sotchi (sud de la Russie, sur la mer Noire). (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.