Le Kremlin "solidaire" de la Chine

Belga

Le Kremlin s'est dit vendredi "solidaire" de la Chine, au lendemain d'une mise en garde du dirigeant chinois Xi Jinping à son homologue américain Joe Biden lui intimant de ne "pas jouer avec le feu" avec Taïwan.

Le Kremlin "solidaire" de la Chine

"Bien entendu, nous sommes solidaires, nous avons du respect pour la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à la presse. Il a mis en garde contre "toute mesure susceptible d'enflammer" la situation. M. Peskov était interrogé sur la mise en garde de M. Xi lors d'un entretien avec Joe Biden au sujet de Taïwan, que Pékin considère comme une partie de son territoire à reprendre, par la force si nécessaire. Pékin menace depuis plusieurs jours de "conséquences" si la cheffe des députés américains Nancy Pelosi mène à bien son projet de visite sur l'île. Bien que des responsables américains se rendent fréquemment à Taïwan, Pékin considère qu'un voyage de Mme Pelosi, l'un des plus hauts personnages de l'Etat américain, serait une provocation majeure. Malgré ces tensions, Xi Jinping et Joe Biden se sont mis d'accord jeudi sur le principe d'une rencontre en personne, ce qui constituerait une première. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.