Le suspect du double assassinat de Kinrooi opte pour une longue procédure d'extradition

Belga

L'homme de 56 ans suspecté du double assassinat commis à Kinrooi le 12 juillet et interpellé à Eindhoven aux Pays-Bas a opté pour une longue procédure d'extradition, a confirmé vendredi la magistrate de presse du parquet du Limbourg, Katrien Truyen. Il ne pourra ainsi pas être détenu dans une cellule belge ou interrogé avant un certain temps.L'homme est soupçonné d'avoir violemment assassiné son ex de 35 ans, ainsi que le cousin de cette dernière, âgé de 40 ans. La police de la zone Carma (As, Bocholt, Bree, Genk, Houthalen-Helchteren, Kinrooi, Oudsbergen, Zutendaal) avait découvert le 12 juillet les corps sans vie des deux personnes dans un appartement de la Congostraat à Geistingen (Kinrooi). Ils avaient été tués la nuit précédente. Le quinquagénaire a été interpellé aux Pays-Bas pour son implication présumée dans le double assassinat le jour de la découverte des corps. Un mandat d'arrêt européen a été émis à son encontre. L'homme a pu choisir entre une procédure courte ou longue. Dans le cas de la procédure courte, qu'il a refusée, le suspect aurait été extradé vers la Belgique dans les 10 jours. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.