Invasion de l'Ukraine - Allemagne pourrait prolonger l'activité de sa plus grande centrale nucléaire

Belga

La plus grande centrale nucléaire d'Allemagne, Isar 2, située près de Munich en Bavière, pourrait rester en service l'année prochaine si le gouvernement allemand estime que cela s'avère nécessaire. C'est ce qu'a déclaré la ministre allemande de l'environnement, Steffi Lemke, au journal économique Frankfurter Allgemeine, dans un contexte de crise énergétique provoquée par la guerre en Ukraine.

Invasion de l'Ukraine - Allemagne pourrait prolonger l'activité de sa plus grande centrale nucléaire

Selon Mme Lemke, une évaluation sur la sécurité de l'approvisionnement en Allemagne devrait montrer si une prolongation de l'activité de la centrale s'impose ou non. "Si le test de résistance démontre que la Bavière risque une pénurie d'électricité, alors le gouvernement évaluera la situation et les options disponibles." La ministre a appelé à la "sobriété" dans ce débat, et à prendre des décisions "basées sur des faits". La prolongation de l'activité de la centrale ne devrait durer que quelques mois. Steffi Lemke est membre de Die Grünen, le parti des Verts en Allemagne, lequel a toujours été fermement opposé au maintien en activité des centrales nucléaires. Le pays a décidé il y a plusieurs années - après la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon en 2011 - de fermer toutes ses centrales nucléaires et de passer aux énergies renouvelables. Mais l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui a mis en péril la sécurité de l'approvisionnement en gaz, a rebattu les cartes. Des appels ont alors été lancés pour que les trois plus grandes centrales du pays, dont celle de la Bavière, maintiennent leur activité. Ces sites devraient normalement être mis hors service à la fin de l'année. Isar 2 est la plus grande centrale d'Allemagne. Elle fournit environ 12% des besoins énergétiques annuels de l'État de Bavière et alimente environ 3,5 millions de foyers allemands, selon l'exploitant PreussenElektra, une filiale de la société énergétique EON. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.