La Russie empêche la Croix-Rouge d'accéder aux prisonniers blessés de la prison d'Olenivka

Belga

La Russie n'a toujours pas autorisé la Croix-Rouge à accéder aux prisonniers ukrainiens qui ont été blessés lors de l'attaque meurtrière d'un camp de détention situé à Olenivka, dans l'est de l'Ukraine.

La Russie empêche la Croix-Rouge d'accéder aux prisonniers blessés de la prison d'Olenivka

L'organisation humanitaire rappelle, cependant, que les parties prenantes au conflit doivent laisser les travailleurs de la Croix-Rouge avoir accès aux prisonniers de guerre, comme le prévoient les traités internationaux. Le ministère russe de la Défense avait pourtant déclaré, samedi soir, que Moscou invitait la Croix-Rouge à effectuer une visite sur place. À l'heure actuelle, on ignore toujours ce qui s'est passé exactement dans la prison d'Olenivka. Selon des sources ukrainiennes, les Russes auraient rassemblé les prisonniers dans le camp de détention, avant de faire exploser le bâtiment, vendredi dernier. Mais les Russes et les séparatistes pro-russes prétendent, eux, que l'Ukraine est derrière l'attaque qui a tué 53 personnes. Kiev aurait bombardé la prison avec des missiles Himars de type américain, assurent-ils. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.