Les décharges parmi les principaux émetteurs de méthane

Belga

Certaines décharges sont de grandes émettrices de méthane (CH4) - l'un des plus importants gaz à effet de serre après le CO2 -, affirment les scientifiques de l'Institut néerlandais de recherche spatiale (SRON) qui, à l'aide de données satellitaires, ont localisé les endroits de la planète qui émettent beaucoup de méthane.Les chercheurs ont ainsi découvert qu'une décharge de la capitale argentine Buenos Aires émet 28 tonnes de méthane par heure. L'impact sur le climat est comparable à celui de 1,5 million de voitures, affirment-ils. En Inde et au Pakistan également, quelques décharges émettent plusieurs tonnes de méthane par heure. Les scientifiques ont localisé les décharges en cartographiant les villes à fortes émissions, parmi lesquelles Buenos Aires, Delhi, Lahore et Mumbai. Une enquête plus approfondie a ensuite montré que les décharges portent la plus grande responsabilité des émissions dans ces villes. "Le méthane est inodore et incolore, il est donc difficile de voir d'où il fuit", explique le chercheur Bram Maasakkers, selon qui le problème peut être en partie réglé relativement facilement: "Vous pouvez par exemple trier et composter les déchets biodégradables de manière à ce qu'ils dégagent beaucoup moins de méthane. Et si vous mélangez de toute façon tous les déchets, vous pouvez toujours capturer le méthane produit ou le brûler." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.