Deux mandats d'arrêt décernés pour assassinat après la découverte d'un corps à Gembloux

Belga

Les auteurs présumés de l'homicide volontaire qui a mené lundi à la découverte d'un corps sans vie dans une camionnette incendiée, à Lonzée (Gembloux), ont été placés sous mandat d'arrêt pour assassinat et incendie volontaire, indique vendredi le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq.La victime, un habitant de Jemeppe-sur-Sambre né en 2001, a reçu deux balles: l'une dans le thorax, l'autre dans le crâne. C'est ce qui a causé sa mort selon l'autopsie. Son corps a ensuite été découvert par les pompiers lundi après-midi dans son véhicule incendié au milieu d'un champ à Lonzée. L'auteur présumé, un Gembloutois né en 1992, a été interpellé jeudi et est tout de suite passé aux aveux. Son complice présumé, né en 1995, a comme lui été placé sous mandat d'arrêt vendredi, en tant que coauteur. Commerçant, le suspect principal a expliqué avoir fait la connaissance de la victime il y a quelques semaines. Depuis plusieurs jours, le jeune homme aurait tenté de le racketter et se montrait menaçant. Il aurait notamment réclamé plusieurs milliers d'euros. Pris de peur, le principal auteur présumé de l'assassinat n'aurait donc eu d'autre choix que de tuer son bourreau. En outre, le Gembloutois justifie notamment son geste par le "pédigrée" du Jemeppois. Cependant, le procureur du Roi de Namur indique que la victime était uniquement connue de la justice pour des faits de roulage et d'infraction Covid. Les deux suspects passeront devant la chambre du conseil dans les prochains jours. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.