Asile et Migration - Le gouvernement néerlandais veut mettre un frein aux procédures de regroupement familial

Belga

Le gouvernement néerlandais veut soulager la pression sur la chaîne de l'asile en adaptant les exigences en matières de visa pour le regroupement familial notamment. Mais aussi en n'acceptant plus d'accueillir des réfugiés dans le cadre de l'accord migratoire UE-Turquie, a indiqué le secrétaire d'Etat néerlandais Eric van der Burg dans une lettre adressée à la Chambre des représentants. Ces mesures sont temporaires, souligne-t-il.

Asile et Migration - Le gouvernement néerlandais veut mettre un frein aux procédures de regroupement familial

Ainsi, le regroupement familial ne sera plus autorisé tant qu'un logement n'est pas disponible pour la famille. Le visa sera donc délivré une fois qu'une maison sera libre. Les demandes de regroupement familial seront bientôt traitées dans l'ordre dans lequel elles ont été introduites. "Les personnes qui arrivent en premier devraient donc être les premières à accéder à une maison afin que leur famille puisse également venir", indique M. Van der Burg. Les Pays-Bas veulent également interrompre momentanément l'accueil des personnes autorisées à venir en Europe en vertu de l'accord conclu avec la Turquie. D'après M. Van der Burg, les Pays-Bas ont réinstallé, pendant des années, un "nombre substantiel de personnes", relativement plus même que tous les autres pays européens. Il s'agit d'environ mille personnes par an. Mais, maintenant que "nous avons des gens qui dorment dans l'herbe à Ter Apel ou dans des salles de sport", ce n'est plus possible. M. Van der Burg estime qu'il n'est "pas responsable dans la situation actuelle" de laisser les gens venir. Ces mesures s'appliqueront jusqu'en 2023, précise M. Van der Burg. A l'instar de la Belgique, les Pays-Bas connaissent actuellement une crise de l'asile avec dernièrement, plusieurs centaines de personnes qui dorment chaque nuit devant le centre d'enregistrement de demandeurs d'asile de Ter Apel. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.