SpaceX et T-Mobile veulent mettre fin aux "zones blanches" grâce aux satellites

Belga

Les satellites SpaceX se connecteront directement aux téléphones T-Mobile pour fournir du réseau téléphonique aux endroits les plus isolés, au-delà de la portée des antennes-relais, ont annoncé jeudi la firme d'Elon Musk et le géant allemand des télécoms.Le nouveau service, qui utilisera les milliers de satellites Starlink de SpaceX déjà en orbite et fonctionnera sur les téléphones existants, commencera par permettre l'envoi et la réception de SMS à partir de fin 2023, tandis que les services vocaux devraient suivre. "L'important, c'est que cela signifie qu'il n'y aura plus de zones blanches -nulle part dans le monde- pour votre téléphone", a affirmé Elon Musk lors d'un événement sur le site Starbase de SpaceX au Texas. Bien que l'accès à internet par satellite existe depuis plusieurs années, les usagers nécessitent pour le moment du matériel spécialisé, à l'instar des terminaux Starlink. Le service "n'aura pas le genre de bande passante qu'un terminal Starlink posséderait, mais permettra d'envoyer des textos, des images, et s'il n'y a pas trop de monde dans la zone mobile, vous pourriez même potentiellement avoir un peu de vidéo", a soutenu Elon Musk. Le patron de T-Mobile Mike Sievert a déclaré qu'il s'attendait à ce que le service soit inclus gratuitement sur la plupart des offres actuelles d'abonnement, mais qu'il pourrait y avoir un supplément pour les usagers sur les abonnements à plus bas coût. Le service sera dans un premier temps offert aux clients américains, mais T-Mobile devrait l'étendre à d'autres marchés à l'avenir, a déclaré Mike Sievert. "C'est comme mettre une antenne-relais dans le ciel. Mais en beaucoup plus compliqué", a-t-il également expliqué. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.