Trente partisans de Sadr tués par balles dans les combats à Bagdad

Belga

Trente partisans du leader chiite irakien Moqtada Sadr ont été tués par balles lors des combats qui les ont opposés à des factions pro-Iran et l'armée à Bagdad, selon un nouveau bilan donné par une source médicale mardi, après que les armes se sont tues.

Trente partisans de Sadr tués par balles dans les combats à Bagdad

En outre, 570 sympathisants du clerc chiite ont été blessés lors de ces combats qui ont duré moins de 24 heures et ont pris fin après que Moqtada Sadr a enjoint ses partisans de se retirer de la Zone Verte, secteur ultra-sécurisé du centre de la capitale irakienne. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.