Rixe entre députés au Chili à quelques jours du vote pour la nouvelle Constitution

Belga

Une rixe entre députés a éclaté dans le Congrès du Chili mardi, ajoutant à l'atmosphère tendue dans le pays à cinq jours du référendum sur l'approbation ou non du projet de nouvelle Constitution.Le député d'extrême droite Gonzalo de la Carrera a donné un coup de poing à l'oeil droit du vice-président de la Chambre des députés, Alexis Sepulveda, du Parti radical (centre-gauche), au milieu de vives disputes au sein du Congrès, à Valparaiso (centre). "J'ai vu un collègue se faire agresser verbalement (par De la Carrera), j'ai trouvé que ce n'était pas approprié et j'ai demandé à ce député de ne pas être aussi agressif, ce à quoi il a réagi violemment", a déclaré M. Sepulveda à la presse, ajoutant qu'il avait encaissé "un coup de poing et quelques coups de pied". Pour sa part, M. De la Carrera a reconnu avoir agressé M. Sepulveda, mais a affirmé que le député radical "m'a (attaqué en le frappant) avec sa poitrine, je me suis défendu". Ce député d'extrême droite est opposé au projet de nouvelle Constitution au Chili. Il a été désavoué par ses collègues pour cette agression, puis dénoncé à la Commission d'éthique de la Chambre des députés et exclu du banc du Parti républicain. Ce scandale au Congrès intervient dans un contexte tendu dans le pays. Ce week-end, des affrontements à coups de pierres et de fouets ont eu lieu entre partisans et opposants de la nouvelle Constitution dans le centre de Santiago. Une personne a été blessée. Plus de quinze millions de Chiliens sont appelés aux urnes dimanche pour un vote obligatoire afin de valider ou de rejeter la nouvelle Constitution, qui vise à remplacer l'actuelle Magna Carta héritée de la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990). (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.