Plus d’1,4 million de signatures dans l’UE contre les expérimentations animales

Plus de 1,4 million de personnes dans l’Union européenne ont signé l’initiative citoyenne européenne (ICE) intitulée « Pour des cosmétiques sans cruauté » et proposée par Animal Rights pour mettre fin à l’expérimentation animale, indique l’organisation mercredi.

Belga
expérimentation animale

Chaque année, plus de dix millions d’animaux - chats, chiens, lapins, souris et autres - font l’objet d’expérimentations dans les laboratoires d’Europe, explique Animal Rights. « Aujourd’hui, les citoyens européens exigent la fin de l’utilisation cruelle d’animaux pour tester les ingrédients des cosmétiques et d’autres produits chimiques, ainsi qu’un plan ambitieux pour mettre fin à toutes les expérimentations animales », ajoute l’organisation de défense des animaux.

La Save Cruelty Free Cosmetics/End Animal Testing ECI a été lancée en août 2021 par les organisations de défense des animaux Cruelty Free Europe, PETA, Eurogroup for Animals, European Coalition, European Coalition to End Animal Experiments, et, pour la Belgique, GAIA et Animal Rights, soutenues par des entreprises de produits cosmétiques et de soins telles que The Body Shop et Dove.

Animal Rights a fait campagne pendant un an et était présente, mardi, avec un stand d’information à Louvain pour informer les passants sur l’expérimentation animale et faire signer l’initiative citoyenne. A 23h59 mercredi - date du délai de collecte des signatures -, 1.413.383 personnes ont adhéré à l’ICE, qui est la deuxième sur ce sujet à dépasser le million de signatures. La première était « Stop Vivisection » en 2015. « Nous l’avons fait ! Ensemble, nous n’avons cessé de réclamer des mesures pour protéger les animaux de laboratoire - et nous avons écrit l’histoire.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.