Le budget mobilité peine à séduire ailleurs qu'à Bruxelles

Belga

Trois ans après son lancement, le budget mobilité peine à séduire les entreprises en dehors de la capitale, selon une enquête de SD Worx publiée vendredi. En Flandre, 2% des PME le proposent à leurs employés, 1% en Wallonie, contre 8% à Bruxelles.Le budget mobilité a été créé pour encourager les employés à opter pour des solutions de mobilité respectueuses de l'environnement ; il remplace la voiture de société traditionnelle par un budget identique pouvant être dépensé en mobilité électrique, transport en commun, voitures partagées, ... Le frein des entreprises n'est pas un manque de connaissance du concept, selon SD Worx. "La moitié des PME attendent le passage au numérique en raison d'un trop grand nombre de facteurs bloquants", ressort-il de l'enquête. Pour d'autres, la voiture de société est une voiture de fonction, "ce qui signifie qu'une voiture reste nécessaire pour les visites de clients et que le salarié n'est pas totalement libre de déterminer sa propre mobilité", souligne Jordane Houdart, consultante juridique pour les PME chez SD Worx. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.