Mondiaux juniors et espoirs de kayak sprint - Kilian Meersmans et Rafael Bastiaens 9e de la finale A espoirs du K2 sur 500 m

Belga

Seul équipage belge engagé samedi en finale A des championnats du monde juniors et U23 de kayak sprint, le K2 espoirs de Kilian Meersmans et Rafael Bastiaens a terminé sa finale A sur 500 m à la 9e et dernière place, à Szeged, en Hongrie. Les autres kayakistes belges sont restés en mode mineur lors de l'avant-dernière journée de ces Mondiaux, avec des places hors du top 12, résultantes toutes lors de finales B pour les places 10 à 18.Dans leur finale A, Kilian Meersmans et Rafael Bastiaens ont terminé 9e, en 1:32.40, à plus de 3 secondes des nouveaux champions du monde polonais Jakub Stepun et Bartosz Grabowski (1:28.83). En finales B, Christine Debruyne et Anastasia Okunkova se sont classées 5e du K2 juniors sur 500 m, soit une 14e place finale. Amber Van Broekhoven a fini 6e de la finale B du K1 espoirs 1.000 m (15e mondiale), et Jules Van Geel 9e de la même discipline chez les garçons (18e mondial). Plus tard en soirée, Debruyne, Stanislas et Rafael Bastiaens, ainsi que Van Broekhoven n'ont pas réussi à sortir de leurs demi-finales du K1 sur 500 m. Relégués en finales B, Debruyne et Stanislas Bastiaens ont terminé 6e de leur course pour les places 10 à 18 chez les juniors. Rafael Bastiaens s'est lui classé 6e de la finale C de la discipline chez les espoirs, soit une 24e place finale, tandis que Van Broekhoven a été éliminée après les demies. Dimanche auront lieu les courses sur 5.000 m, tant chez les juniors que chez les espoirs. Jusqu'à présent, le meilleur résultat de la délégation belge reste la médaille de bronze décrochée par le K4 de Lars Billiet, Stanislas Bastiaens, Louis Vangeel et Raphael Akerele sur 500 m chez les juniors. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.