La justice new-yorkaise restitue à l'Italie 58 oeuvres d'art volées

Belga

La justice new-yorkaise a restitué mardi à l'Italie 58 oeuvres d'art pillées et volées, dont certaines datant de l'Antiquité romaine et qui avaient fait l'objet d'un trafic international jusqu'aux Etats-Unis et au prestigieux Metropolitan Museum of Art.A l'issue d'une cérémonie avec le consul général d'Italie Fabrizio Di Michele, le procureur de l'Etat de New York pour l'arrondissement de Manhattan, Alvin Bragg, a annoncé par communiqué la restitution au "peuple italien" de 58 antiquités pour une valeur de "près de 19 millions de dollars". Selon M. Bragg, 21 de ces pièces avaient été "saisies au Metropolitan Museum of Art" (Met), l'un des plus grands et prestigieux musées d'art de la planète. "Ces 58 pièces représentent des milliers d'années d'une histoire riche; pourtant des trafiquants à travers l'Italie ont eu recours à des pilleurs pour les voler et se remplir les poches", a-t-il déclaré. "Elles trônaient depuis trop longtemps dans des musées, des résidences et des galeries d'art qui n'en avaient aucun droit de propriété", a dénoncé le procureur Bragg. Les oeuvres avaient fait l'objet d'un trafic piloté par "Giacomo Medici, Giovanni Franco Becchina, Pasquale Camera et Edoardo Almagiá", qui les ont "vendues à Michael Steinhardt, l'un des plus grands collectionneurs d'art ancien au monde", a dénoncé M. Bragg. Depuis 2020, la justice de l'Etat de New York s'est engagée dans une vaste restitution d'oeuvres d'art: de l'été 2020 à la fin 2021, au moins 700 pièces ont été rendues à 14 pays, dont le Cambodge, l'Inde, le Pakistan, l'Egypte, l'Irak, la Grèce ou l'Italie. Le collectionneur américain Michael Steinhardt a ainsi été forcé de restituer en 2021 environ 180 antiquités volées ces dernières décennies, d'une valeur de 70 millions de dollars. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.