Sanctions: Poutine estime que le "pic" des difficultés économiques est "passé"

Belga

Le président russe Vladimir Poutine a estimé mercredi que le "pic" des difficultés économiques causées en Russie par les sanctions occidentales, prises à la suite de l'offensive en Ukraine, était "passé", malgré des "problèmes" logistiques dans certains secteurs.

Sanctions: Poutine estime que le "pic" des difficultés économiques est "passé"

"Nous pensons que le pic de la situation est passé. La situation se normalise", s'est félicité M. Poutine lors d'un forum économique à Vladivostok (Extrême-Orient russe). Selon lui, "cela se traduit par (une amélioration) des indicateurs macroéconomiques", avec notamment "un taux de chômage au plus bas, à 3,9%" et "une inflation en baisse". Les prix, déjà en hausse en Russie en raison de la reprise post-pandémie et de la flambée des prix des matières premières, avaient connu un embrasement à la suite de l'imposition de sanctions à la Russie pour l'entrée de ses troupes en Ukraine fin février. En juillet, l'inflation enregistrée en Russie avait été de 15,1% sur un an, selon l'agence de statistiques Rosstat. "La hausse des prix représente toujours une certaine menace" car "cela affecte le niveau de vie (des ménages) et l'économie" dans son ensemble, a néanmoins reconnu M. Poutine. Il a également concédé "des problèmes" liés à l'imposition des sanctions occidentales, "en particulier dans les entreprises qui étaient approvisionnées depuis l'Europe". Les sanctions ont en effet entraîné d'importantes perturbations logistiques dans certains secteurs, notamment automobile et technologique, qui ne parviennent plus à recevoir les pièces nécessaires pour l'assemblage de leurs produits. Il a toutefois affirmé que le gouvernement russe "mettait en oeuvre tous (ses) programmes de développement", notamment dans l'Extrême-Orient, région peu peuplée mais proche géographiquement de l'Asie. "La Russie est peut-être le seul pays capable d'être autosuffisant en ressources naturelles", a-t-il affirmé, au moment où, selon lui, "un à un, les emplois et les entreprises disparaissent en Europe". (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.