Attentat Kirchner: la "planification" retenue contre l'assaillant et sa compagne

Belga

La juge chargée de l'enquête sur l'attentat contre la vice-présidente argentine Cristina Kirchner a retenu une "planification et une entente préalable" contre l'assaillant et sa compagne, seuls détenus à ce stade, selon l'acte d'accusation cité par plusieurs médias argentins, dont l'agence officielle Telam.

Attentat Kirchner: la "planification" retenue contre l'assaillant et sa compagne

L'agresseur de 35 ans et sa compagne de 23 ans sont inculpés jeudi de tentative d'homicide sur la personne de Mme Kirchner "avec planification et entente préalable entre eux deux", selon l'acte d'accusation. Ce chef d'inculpation est encore provisoire à ce stade d'enquête préliminaire, d'un délai de dix jours ouvrables, mais il constitue la confirmation formelle qu'aux yeux de la justice, l'attaque conte Cristina Kirchner a été préméditée, et à plusieurs. Fernando André Sabag Montiel, 35 ans, a été arrêté jeudi soir sur les lieux de l'attentat, alors qu'il venait de pointer un pistolet à un mètre environ de la tête de Mme Kirchner, au milieu d'une foule de sympathisants auxquels elle se mêlait devant son domicile. Pour une raison non confirmée officiellement, le coup n'est pas parti, bien que l'arme ait été chargée et en état de marche, mais apparemment sans balle engagée dans la chambre. Brenda Ulliarte, sa jeune compagne, a été arrêtée dimanche soir dans une gare de Buenos Aires. Dans des interviews données à des chaînes de télévision dans les 48 heures suivant l'attaque, elle avait assuré ne pas avoir vu son ami depuis deux jours. L'analyse d'images de vidéo surveillance a depuis démontré qu'ils étaient tous deux sur les lieux de l'attentat le soir même, selon des sources judiciaires citées par les médias. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.