Procès des attentats à Bruxelles - Le parquet fédéral fait arrêter les frères Farisi

Belga

Le parquet fédéral a ordonné l'arrestation des frères Smaïl et Ibrahim Farisi, à l'approche imminente de l'audience introductive du procès des attentats de Bruxelles, a indiqué le parquet fédéral cité par Le Soir mercredi. Ils étaient les seuls des neuf accusés à devoir comparaître libres.Si Smaïl a été arrêté dans la journée et se trouve déjà en prison, son frère Ibrahim n'a pas été interpellé à l'heure d'écrire ces lignes. "Je suis libre depuis 6 ans et du jour au lendemain on me remet en prison ? C'est de la folie !", a réagi Ibrahim Farisi au journal Le Soir. "J'accepterai l'incarcération, mais pas ce [mercredi] soir. Je ne veux pas passer la nuit au cachot", conclut celui qui est renvoyé aux assises pour participation aux activités d'un groupe terroriste. "Pour l'un des deux frères [Smaïl, NDLR], le parquet fédéral considère qu'il est logique de procéder à une prise de corps dans la mesure où tous les autres inculpés pour 'assassinats terroristes' se trouvent en détention", commente un porte-parole du parquet fédéral. "Pour le second, je ne ferai pas de commentaire, surtout qu'il n'a pas encore été interpellé. Mais c'est à la cour d'assises ensuite de statuer sur une éventuelle requête de remise en liberté." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.