Un travailleur non reconduit s'en prend à trois collègues au sein de Citribel à Tirlemont

Belga

Un ouvrier du fabriquant d'acide citrique Citribel, à Tirlemont, a agressé vendredi après-midi deux supérieurs et un collègue sur le site de l'entreprise en apprenant que son contrat n'était pas renouvelé. L'une des trois victimes se trouve dans un état grave, a indiqué lundi soir le responsable de la sécurité sur le site, Emmanuel Raskin, confirmant une information du journal Het Nieuwsblad.Le travailleur s'est présenté vendredi à un entretien d'évaluation mené par deux managers. Lorsqu'il a appris qu'il n'était pas reconduit dans ses fonctions, l'homme s'en est pris physiquement à ses supérieurs, les blessant grièvement, a relaté M. Raskin. L'ouvrier s'est ensuite rendu dans son département et a agressé un collègue. Ce dernier se trouvait encore lundi dans un état grave, a précisé le responsable de la sécurité, pour qui il s'agit d'un acte de violence "insensé". "Nous n'avons jamais dû faire face à une telle situation auparavant. Toute l'entreprise est sous le choc", a commenté Emmanuel Raskin. L'homme travaillait depuis deux ans environ au sein de la société tirlemontoise. Citribel compte environ 350 collaborateurs et collaboratrices. Le parquet, au courant des faits, n'a pas désiré faire de commentaire. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.