Biden à la manoeuvre pour éviter une grève du fret ferroviaire

Belga

Joe Biden et des représentants de l'exécutif américain ont été lundi en contact avec les syndicats et entreprises de fret ferroviaires, pour éviter que des négociations sociales en cours ne débouchent sur une grève, selon un responsable de la Maison Blanche."Toutes les parties doivent rester à la table des discussions, négocier de bonne foi, et trouver un accord", a plaidé pour sa part le ministère du Travail dans un communiqué. "Une mise à l'arrêt de notre système de fret ferroviaire serait une issue inacceptable pour notre économie", selon lui. Douze syndicats et les employeurs ont jusqu'au 16 septembre pour trouver un nouvel accord collectif. Lundi, deux des 12 syndicats, qui représentent des conducteurs de trains, n'avaient pas encore trouvé d'accord sur toutes leurs revendications. Si la partie financière des négociations était réglée, certains points portant sur les conditions de travail restaient en discussion. Une grève du fret pourrait perturber le transport de marchandises mais aussi celui de passagers. Certaines entreprises ont déjà annoncé des mesures pour gérer le transport de matériaux dangereux ou sensibles. La compagnie de trains de passagers Amtrak a elle fait savoir qu'elle annulait, de manière préventive, les trains empruntant trois lignes longue-distance à partir du mardi 13 septembre. La situation est délicate pour Joe Biden: le président américain - grand partisan du transport ferroviaire - ne perd jamais une occasion d'affirmer, en général, son soutien aux syndicats. Mais il lui faut aussi éviter tout dérapage social et économique avant les élections législatives du mois de novembre. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.