Des manifestations paralysent Haïti après une hausse radicale du prix des carburants

Belga

Plusieurs villes haïtiennes, dont la capitale Port-au-Prince, étaient paralysées mercredi par des manifestations déclenchées par la décision du gouvernement de suspendre ou réduire drastiquement les subventions sur les carburants, question extrêmement sensible dans ce pays où l'essence est aussi rare qu'essentielle.Les routes principales étaient bloquées par les barricades, les transports en commun étaient à l'arrêt et nombre de commerces ou d'institutions publiques avaient gardé porte close après l'attaque de certaines entreprises par des protestataires. Dimanche, le Premier ministre Ariel Henry avait annoncé que les prix du carburant devraient augmenter, les subventions coûtant trop cher à un Etat qui manque cruellement de financements. L'annonce avait déclenché la colère d'une population déjà éprouvée par l'insécurité et la pauvreté, qui dépend du carburant pour les transports, mais aussi pour l'électricité ou la cuisine. Les manifestations n'ont fait que se renforcer mercredi, quand le gouvernement a officialisé la suspension des subventions sur le diesel et le carburant domestique, et la réduction de celles sur l'essence. Les prix du diesel et du kérosène vont presque doubler, passant d'environ 350 gourdes (la monnaie haïtienne) à près de 670 gourdes. "Le financement pour continuer l'importation des produits pétroliers s'élève à 9 milliards de gourdes par mois, soit deux fois plus que la masse salariale mensuelle de l'Etat", a justifié le ministère de la Communication sur Twitter. Les "recettes enregistrées à la douane" ne suffisent pas à payer les subventions des produits pétroliers, a-t-il ajouté. Cet été, une double pénurie d'essence et d'électricité avait déjà mis plusieurs villes de province à l'arrêt. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.