Le chef de cabinet du ministre Ben Weyts va siéger au parlement flamand

Belga

Le chef de cabinet du vice-ministre-président flamand Ben Weyts (N-VA), Jeroen Tiebout, va siéger au parlement flamand, a annoncé mercredi le parti nationaliste.Il succèdera comme député à Piet De Bruyn, désigné comme co-directeur du Centrum ter Preventie van Zelfdoding (le Centre flamand de prévention du suicide) et qui prendra ses fonctions le 1er novembre. M. De Bruyn a toutefois décidé de quitter d'ores et déjà le parlement. "Après plus de 25 ans d'engagement comme bénévole pour le Centre, j'ai eu envie de renforcer et de concrétiser mon engagement", a-t-il expliqué, cité par le communiqué. "Depuis (la crise sanitaire causée par) le coronavirus, nous avons connu crise après crise et ce sont des temps agités. Notre bien-être mental est plus que jamais mis à l'épreuve", a-t-il ajouté. L'ancien porte-parole de la N-VA restera toutefois actif dans la politique locale, en tant qu'échevin de Rotselaar, une commune du Brabant flamand. M. Tiebout a pour sa part fait part de ses ambitions en faisant la transition entre un cabinet ministériel et le parlement. "Je n'ai jamais caché le fait que j'ai parfois envie de traduire le travail en coulisses vers l'autre côté", a-t-il dit. "Je suis reconnaissant de l'opportunité que Piet m'offre et je vais maintenant m'engager pour deux ans à obtenir encore plus de voix pour le parti", a-t-il ajouté. Il a exprimé son souhait de devenir en 2024, année d'élections générales, l'un des visages de la campagne de la N-VA dans sa province. "J'ai deux ans pour prouver que je suis digne d'une place sur la liste", a déclaré M. Tiebout. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.