Le fournisseur de CO2 Nippon Gases en appel dans son litige avec la brasserie Huyghe

Belga

Le fournisseur de CO2 Nippon Gases va en appel contre la décision du tribunal de l'entreprise de Gand de mercredi, dans l'affaire qui l'oppose à la brasserie Huyghe (Delirium Tremens), annonce-t-il jeudi. Au cœur de l'affaire: une augmentation unilatérale des prix du CO2 de la part du fournisseur, qui évoque la force majeure. L'augmentation des prix faisait passer la facture annuelle de la brasserie de 345 000 euros à 5 millions, menaçant la production brassicole. Le tribunal a donné raison à la brasserie flamande.

Le fournisseur de CO2 Nippon Gases en appel dans son litige avec la brasserie Huyghe

Nippon Gases a dit avoir pris note du jugement. "Nous regrettons cette décision judiciaire et estimons que le tribunal n'a pas suffisamment tenu compte des circonstances exceptionnelles et imprévisibles dues à l'augmentation des prix du gaz et de l'électricité qui ont mis fin à la disponibilité et la production de CO2 tant brut que purifié." C'est pour cette raison que l'entreprise a décidé d'interjeter appel. "Nous avons laissé à tous nos clients la possibilité d'accepter, de refuser (les hausses tarifaires) ou de se fournir auprès d'un autre", indique Nippon Gases, qui dit dès lors envisager l'appel avec optimisme. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.