France: une nouvelle baleine s'échoue sur une plage du Finistère

Belga

Une baleine s'est échouée lundi sur une plage de Ploéven, la troisième en trois semaines sur les côtes du Finistère, et elle n'a pas pu être remise à l'eau malgré une tentative de remorquage, a constaté l'AFP sur place."Il s'agit d'un jeune rorqual de 12 mètres. Il n'a pas de signe de blessures, il est juste maigre", a décrit à l'AFP Bernard Martin, bénévole du Réseau national d'échouages (RNE), travaillant en coordination avec l'Observatoire Pélagis, présent sur la plage de Ty Anquer, où s'est échoué le rorqual. "Il n'est pas mort mais il est à l'agonie. On a essayé de le remettre à l'eau mais le marnage n'était pas suffisant", a-t-il ajouté. Le cétacé a été en partie recouvert de draps humides pour atténuer ses souffrances. "Sa peau est très fragile, elle est faite pour être dans l'eau en permanence", a expliqué M. Martin, sans se prononcer sur les causes de l'échouement des trois rorquals, alors que les analyses sont toujours en cours pour le deuxième. "Les deux premiers étaient très amaigris", a-t-il seulement remarqué. La baleine a été découverte lundi matin par des promeneuses, selon un élu, confirmant des informations du quotidien Le Télégramme. Il s'agit du troisième cétacé découvert échoué sur une plage du Finistère depuis début septembre. Deux rorquals se sont échoués à quelques jours d'intervalle dans le Finistère, sur l'île de Sein, le 2 septembre et sur une plage de Tréguennec dans la baie d'Audierne, le 10 septembre. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.