Le front commun syndical menace d'une grève sur le rail le 18 octobre

Belga

Le front commun syndical a déposé un préavis de grève pour le rail pour le 18 octobre, a-t-il indiqué mardi lors d'une conférence de presse. La CGSP Cheminots, la CSC Transcom et le SLFP Cheminots menacent de mener une grève de 24 heures, revendiquant davantage de ressources pour le recrutement.

Le front commun syndical menace d'une grève sur le rail le 18 octobre

Dans la perspective des discussions sur le budget fédéral, les syndicats réclament davantage de moyens pour les chemins de fer belges. Ils mettent notamment en avant les nombreuses suppressions de trains dues à un manque de personnel. Pour eux, il est temps de tirer "la sonnette d'alarme" afin que des mesures urgentes soient prises pour mettre un terme à la détérioration des conditions de travail sur le rail. Ils demandent notamment davantage de moyens pour recruter du personnel et l'amélioration des conditions de travail et du bien-être des employés. Selon les syndicats, la balle est désormais dans le camp du gouvernement. Sans réponse concrète, une grève de 24 heures se tiendra le 18 octobre, a prévenu le président national de la CGSP Cheminots Pierre Lejeune. Si nécessaire, le mouvement de grève se "renforcera" après le 18 octobre. En cas de grève, un service minimum de circulation des trains sera mis en place. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.