La communication ambiguë autour d'un complément alimentaire contre le surpoids épinglée

Belga

Un groupe de médecins et nutritionnistes belges s'interroge lundi sur la légalité de l'information autour d'un complément alimentaire contenant un probiotique, appelé Akkermansia Muciniphila, associé au "contrôle du poids". Le SPF Santé publique rappelle que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) n'a autorisé aucune allégation suggérant des propriétés nutritionnelles bénéfiques pour cette bactérie.Ce complément alimentaire de la firme belge Metagenics est commercialisé depuis le mois de septembre. Il contient des bactéries Akkermansia Muciniphila qui ont été développées par une spin-off de l'UC Louvain baptisée "The Akkermansia Company". L'Akkermansia a fait l'objet d'une étude en 2019, qui n'a pas permis de démontrer un bénéfice de santé tangible lié à la prise du probiotique, relève un collectif de médecins et nutritionnistes dans une communication transmise à Belga. La firme a le droit de communiquer sur les bienfaits de deux autres ingrédients présents dans le produit, à savoir le thé vert et le chrome, mais pas d'induire un quelconque effet de Akkermansia Muciniphila, souligne le SPF Santé publique. Or, c'est bien ce que la firme a fait, ce qui relève de "l'allégation non conforme", selon le SPF, qui pointe notamment des présentoirs en pharmacie ou le site internet du produit, qui ont entre-temps été en partie adaptés. "Si la société est sûre de la science derrière Akkermansia municiphila, elle peut introduire une demande d'autorisation au niveau européen, qui sera évaluée par l'EFSA avant une éventuelle autorisation, si l'allégation est prouvée", note le SPF Santé publique. "L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a été informée des non-conformités et suit étroitement ce dossier avec nos experts." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.