Quelque 3.000 manifestants antigouvernementaux ont été arrêtés et des dizaines de personnes blessées au Bélarus dans la nuit de dimanche à lundi à la suite d'une présidentielle controversée, a indiqué le ministère de l'Intérieur, démentant tout décès. "Au total, à travers le pays environ 3.000 personnes ont été arrêtées (...) au cours de heurts, plus de 50 citoyens et 39 policiers ont été blessés, certains sont hospitalisés", a déclaré le ministère dans un communiqué, faisant état de manifestations nocturnes "non-autorisées" dans 33 villes et localités du pays. (Belga)