Cinquante-deux tremblements de terre naturels ont été mesurés en Belgique et dans ses environs en 2020, même si aucun n'a été ressenti localement, signale vendredi l'Observatoire royal de Belgique (ORB). La plus forte activité sismique de l'année dernière s'est produite le 5 mai à Modave (Huy) avec une magnitude de 1,7.Il y a également eu 11 séismes induits - c'est-à-dire des secousses provoquées par l'homme, par exemple en raison de forages géothermiques-, 389 tires de carrière, 6 explosions contrôlées et un bang supersonique, énumère l'ORB. Une seule explosion a été ressentie par la population locale, le 6 mai, dans la carrière de Soignies. L'Observatoire a également enregistré 6 explosions mesurables en mer, pour la plupart réalisées par les marines belges, néerlandaises ou françaises pour détruire des munitions des deux guerres mondiales. En comparaison, en 2019, 45 tremblements de terre se sont produits en Belgique et dans ses environs, dont le plus grand a été celui induit et ressenti à Dessel le 5 décembre d'une magnitude de 2,1. (Belga)