Au moins 80 corps, soit le double du dernier bilan, ont été récupérés après qu'un Airbus A320 s'est écrasé vendredi dans un quartier résidentiel de Karachi, la grande ville du sud du Pakistan.Une fois l'incendie éteint, des équipes de secours aidées par des riverains cherchaient dans la nuit d'éventuels survivants, alors qu'une grue soulevait la carcasse de l'appareil, un avion de ligne de la compagnie nationale Pakistan International Airlines (PIA) en provenance de Lahore, qui transportait une centaine de personnes. Un communiqué des services de santé de la province du Sindh, dont Karachi est la capitale, a indiqué que deux survivants avaient été retrouvés et au moins 17 corps identifiés. "Pour l'instant, nous avons récupéré 80 corps dans les décombres". "Il y avait 91 passagers et 7 membres d'équipage" à bord du vol PK8303 "qui a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14h37" (11h37 en Belgique), a déclaré le porte-parole de PIA, Abdullah Hafeez. D'après le PDG de la compagnie Arshad Malik, l'appareil, un Airbus A320, se trouvait "en approche finale" de l'aéroport de Karachi quand un incident est survenu. L'appareil, mis en service en 2004, n'était sous les couleurs de PIA que depuis 2014, d'après un communiqué d'Airbus. "La dernière fois que nous avons eu des nouvelles du pilote, il a indiqué qu'il avait un problème technique", a-t-il raconté dans une vidéo mise en ligne sur Twitter. "On lui a dit (...) que deux pistes étaient prêtes pour l'atterrissage, mais il a décidé de remettre les gaz." D'après le ministre de l'Intérieur Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir "perdu un moteur" puis lancé "un appel de détresse". Seemin Jamali, une directrice de l'hôpital universitaire Jinnah de Karachi, a indiqué que huit cadavres et 15 blessés, tous des riverains, avaient été transportés dans ses services. (Belga)