Une quarantaine d'étudiants de l'enseignement supérieur se sont rassemblés dimanche à Namur pour protester contre le maintien des cours à distance. Pour cette manifestation, à laquelle a assisté la militante pour le climat, Adélaïde Charlier, ils se sont assis avec leur ordinateur portable.L'action qui a rassemblé une quarantaine d'étudiants du supérieur place d'Armes à Namur était organisée par le collectif "Pensez étudiant", qui veut récolter des témoignages d'étudiants, professeurs, et parents d'élèves "afin d'interpeller les politiques et aussi de libérer la parole des jeunes et permettre de se sentir moins seuls", a expliqué l'un des fondateurs du collectif, Maël Gerday. Adélaïde Charlier, figure de proue belge du mouvement 'Youth for climate' figurait parmi les participants installés assis avec un ordinateur à au moins un mètre cinquante de distance. Par cette action, ils réclament le retour des cours en présentiel. "Nous demandons de pouvoir suivre nos cours à 50% en présentiel, dans les règles sanitaires adéquates, surtout pour permettre une socialisation pour les étudiants isolés ou encore les étudiants en bac 1 qui ne se connaissent pas", a déclaré M. Gerday. Autre demande: le retour du sport dans les universités et les hautes écoles, "pour pouvoir décompresser, un meilleur encadrement psychologique", concluent les initiateurs de l'action. (Belga)