Au moins cinq personnes, principalement des médecins, ont été tuées et deux autres blessées lors d'une explosion dans la capitale afghane, a indiqué mardi la police.Une mine magnétique fixée aux véhicules de médecins travaillant pour le gouvernement a été déclenchée dans le septième district de la ville, a déclaré le porte-parole de la police de Kaboul, Ferdows Faramarz. Trois femmes médecins, un homme et un passant ont été tués dans l'explosion, a ajouté M. Faramarz. Malgré les pourparlers de paix en cours à Doha depuis le 12 septembre entre le gouvernement afghan et les talibans, visant à mettre fin à des décennies de conflits en Afghanistan, la violence a augmenté dans différentes régions du pays. Les habitants de Kaboul sont régulièrement témoins de bombardements, d'assassinats et d'attaques à la roquette. Les pourparlers ont été suspendus et reprendront le 5 janvier, après une pause de trois semaines. Depuis le début des négociations, les deux parties ont fait état de premiers progrès. (Belga)