Le dénouement des négociations pour la formation d'un nouveau gouvernement fédéral devrait permettre à Alexander De Croo de faire son entrée jeudi après-midi dans le cercle des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, au sommet européen extraordinaire convoqué à Bruxelles, même si certaines étapes doivent encore être franchies. "C'est le scénario probable, mais il faudra le confirmer après les congrès de parti en soirée", indiquait-on à bonne source. Le libéral flamand devrait prêter serment de Premier ministre devant le Roi jeudi matin, avant de présenter à 14h15 la déclaration politique de son gouvernement devant les députés, réunis pour l'occasion au... Parlement européen, un hémicycle plus spacieux permettant de respecter les distances sanitaires. Il aura ensuite fort peu de temps pour rejoindre le bâtiment du Juste Lipse, au rond-point Schuman, où les Vingt-sept se réunissent dès 15h00 pour aborder une série de dossiers de politique étrangère (Chine, Turquie, etc.) Le sommet s'étendant sur deux journées, Alexander De Croo se fera remplacer le vendredi par le président du Conseil européen Charles Michel, lui-même ex-Premier ministre belge, afin de pouvoir participer aux débats parlementaires sur la déclaration gouvernementale. Le sommet européen abordera à ce moment des questions de marché intérieur, de politique industrielle commune et des plus récents développements en matière numérique. Ces débats ont été préparés de manière approfondie par les diplomates et ne laissent pas présager de grandes surprises, faisait-on observer. (Belga)