Anderlecht et le Standard ont affronté des formations de Ligue 1 samedi pour leur dernier test avant la reprise du championnat. Anderlecht s'est incliné 2-0 à Lille et le Standard s'est imposé 1-0 à domicile face à Reims. Mehdi Carcela, monté peu avant la mi-temps suite à la blessure d'Aleksandar Boljevic, a signé ce succès. Le Standard et Reims disputeront une second match à 17h30, à l'Académie cette fois. Grâce à Tiago Djalo, Isac Lihadji, Luiz Araujo et Boubacary Soumaré, Lille a multiplié les belles actions et les bons enchaînements en début de rencontre. Toutefois, le club de Ligue 1 n'a vraiment inquiété la défense anderlechtoise que sur un centre de Jonathan Bamba passé devant le but (12e). Anderlecht a répliqué et sur un contre, Francis Amuzu a fait peur à Mike Maignan (15e). Le gardien lillois a encore eu chaud quand un tir d'Antoine Colassin est passé juste au-desus de sa cage (18e). De l'autre côté, Hendrik Van Crombrugge a repoussé en corner un envoi de Reinildo Mandava (23e). Après la pause boissons (25e), Anderlecht a mis la pression sur Lille et lui a fait vivre une fin de première période assez difficile. A la reprise, les Dogues ont reproduit leur football intense du début de rencontre et ont ouvert la marque par Araujo sur une passe de Lihadji (50e, 1-0). La supériorité des Lillois était manifeste et Araujo en a profité pour signer un doublé (55e, 2-0). Après la pause fraîcheur (68e), Anderlecht a accéléré le jeu mais a montré beaucoup d'imprécision dans le dernier tiers du terrain. Après l'AS Monaco, l'OGC Nice, le Standard s'est mesuré à une troisième équipe de Ligue 1. Son bilan: 2 victoires et 1 défaite En première période, les Rouches ont laissé pas mal de latitude aux Rémois, qui se sont créé deux grosses occasions en fin de période. Sur le première, Arnaud Bodart a détourné un envoi puissant de Boulaye Dia et Collins Fai en a fait autant sur une reprise au point de penalty d'El Bilal Touré. En seconde période, le Standard ne s'est pas montré plus offensif mais Carcela, qui a remplacé peu avant le repos Boljevic touché aux côtes, a inscrit d'un tir à distance l'unique but de la rencontre (64e, 1-0). Peu après, alors qu'il avait bien été décalé par Selim Amallah, Nicolas Gavory a expédié le ballon loin au-dessus du but rémois (72e). (Belga)