Animal Rights a mené jeudi une action de protestation contre les expériences menées sur des singes à la KU Leuven. Celle-ci s'est tenue sur le Oude Markt, derrière le rectorat de l'université. "En 2019, le gouvernement flamand a alloué près de deux millions d'euros d'impôts à la KU Leuven pour financer de nouvelles expérimentations sur des singes, ce que nous condamnons fermement", a déclaré Jen Hochmuth, coordinatrice de campagne de l'association. L'université était injoignable jeudi. Selon l'organisation de défense des animaux Animal Rights, près de deux millions d'euros d'impôts ont été consacrés à de nouvelles expérimentations sur des singes à la KU Leuven en 2019. Trois nouveaux projets auraient démarré cette année: 12 singes rhésus auraient notamment été équipés d'électrodes introduits dans leur crâne pour effectuer des recherches sur le cerveau des primates. "Les tests sont très douloureux pour les singes. Il s'agit, selon nous, d'expérimentations horribles ", a affirmé Jen Hochmuth. Animal Rights voulait, afin de condamner ces expériences menées sur les singes, organiser une manifestation dans les rues de Louvain. Mais en raison des mesures liées au nouveau coronavirus, l'association a choisi de mener jeudi une action de protestation silencieuse derrière le rectorat de la KU Leuven, sur le Oude Markt. "Nous sommes tout de même satisfaits du taux de participation et prévoyons d'ailleurs de revenir tous les mois à partir de maintenant. Nous n'abandonnerons pas tant que toutes les expériences réalisées sur des singes à la KU Leuven n'auront pas cessé", a déclaré Jen Hochmuth. Injoignable jeudi, l'université n'a pas réagi. (Belga)