Après New York et Montréal, Greta Thunberg, qui a inspiré des millions de jeunes à travers le monde à se mobiliser pour la défense du climat, a annoncé qu'elle manifesterait vendredi à Iowa City, au coeur du Midwest américain. "Je suis heureuse de dire que je me joindrai ce vendredi à la grève pour le climat d'Iowa City", a tweeté mercredi la jeune Suédoise de 16 ans. Depuis la manifestation de Montréal vendredi dernier, qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes, la jeune militante se promène, donnant régulièrement des nouvelles via les réseaux sociaux. Mardi, elle tweetait des photos de baleines prises à Tadoussac, ville québecoise du golfe du Saint-Laurent, à près de 500 km au nord de Montréal, qui abrite un centre sur les mammifères marins. Dans un autre tweet lundi, elle indiquait qu'elle allait "traverser lentement l'Amérique du Nord, avec pour destination finale Santiago" du Chili, où elle doit assister à une nouvelle conférence de l'ONU sur le climat en décembre. Elle qui avait rejoint les Etats-Unis depuis l'Angleterre en voilier zéro carbone n'a pas précisé quel était son moyen de locomotion. Une porte-parole a indiqué mercredi à l'AFP qu'elle voyageait en "véhicule électrique", sans donner plus de détails. Iowa City se trouve à environ 1.500 km au sud-ouest de Montréal. Interrogé par l'AFP fin septembre, Greta Thunberg avait indiqué qu'il lui faudrait vraisemblablement "faire des compromis" afin de rejoindre le Chili, un transport sans émission de gaz à effet de serre étant quasi-impossible pour couvrir toute la distance. Aucun détail pour l'instant n'a été donné sur la suite de son parcours. On ignore notamment où elle compte manifester le vendredi 11 octobre, date prévue pour l'annonce du lauréat du Prix Nobel de la Paix, pour lequel elle est citée parmi les favoris. Depuis qu'elle a lancé à l'été 2018 le mouvement de manifestations du vendredi pour le climat, #FridaysForFuture, d'abord seule devant le Parlement suédois, puis à travers l'Europe et désormais à travers le monde, Greta Thunberg est devenue une vedette. Le discours qu'elle a prononcé le 23 septembre au sommet sur le climat de l'ONU, où elle a exhorté avec force les dirigeants mondiaux à prendre des mesures radicales pour enrayer le réchauffement climatique, a marqué les esprits. (Belga)