Le navire de sauvetage Alan Kurdi n'est pas autorisé à prendre la mer pour l'instant pour secourir les migrants en Méditerranée. Les autorités italiennes ont en effet immobilisé le navire de l'organisation humanitaire allemande Sea-Eye en Sardaigne. Des "irrégularités" qui peuvent mettre les passagers en danger ont été constatées lors des contrôles, indiquent les gardes-côtes italiens. Un porte-parole de l'ONG a cependant mis en doute les raisons avancées et a expliqué que cette décision "scandaleuse" était politiquement motivée. Selon lui, les autorités espagnoles et allemandes avaient donné leur feu vert. Il a annoncé une action en justice. Le navire humanitaire avait déjà été immobilisé pour des raisons semblables en mai dernier en Sicile. Les gardes-côtes ont expliqué que les manquements constatés n'avaient pas encore été résolus. (Belga)