La Grèce n'acceptera plus de nouvelles demandes d'asile pendant un mois, a fait savoir le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis dimanche dans un tweet où il justifie sa décision par "l'état d'urgence" à la frontière gréco-turque.La Grèce a annoncé avoir bloqué l'entrée sur son territoire de près de 10.000 migrants en 24 heures en provenance de Turquie après que le Premier ministre turc a déclaré ouvrir ses frontières et les portes de l'Europe, en dépit d'un accord signé avec l'Union européenne en 2016. (Belga)