La cour d'assises d'Anvers a condamné Mohamed 'Bob' Ebrahimi (48 ans) à 24 ans de prison pour l'assassinat de son cousin éloigné Mohamed El Ebrahimi (25 ans). Le ministère public avait requis 26 ans de prison.Bob avait poignardé Mohamed à mort le 16 décembre 2017 dans l'appartement d'un ami à Hof ter Lo dans le quartier anversois de Borgerhout. Les deux hommes y vivaient depuis quelque temps. Une dispute sur le comportement autoritaire de l'accusé et l'insistance de la victime à ce qu'il quitte l'appartement sont à l'origine du drame. La gravité des faits été prise en compte alors que la victime a été tuée sans pitié et avec une violence impitoyable, ce qui a causé une peine incommensurable aux proches, dont sa compagne Fatima. D'autre part, la moralité de l'accusé a aussi pesé dans la balance: sa situation de séjour précaire alors qu'il résidait dans le pays de manière illégale, sa consommation problématique de stupéfiants et d'autres condamnations préalables pour des délits de drogues et de vols. Cependant, il n'avait pas été condamné auparavant pour des crimes violents graves. "La personnalité de l'accusé offre encore de l'espoir pour le futur. Il peut encore offrir à tournant positif à sa vie", note le verdict. L'accusé s'est présenté spontanément à la police après les faits et se comporte bien en prison. Il a exprimé des remords à plusieurs reprises. La peine reflète ces éléments atténuants. (Belga)