David Goffin (ATP 14) était déçu, mercredi soir, après sa défaite au deuxième tour du tournoi ATP 250 de Doha. Sur le court A du Khalifa Intl. Tennis and Squash Complex, le Liégeois, 30 ans, tête de série n°6 du tableau, s'est incliné au terme d'un thriller de 2h37 contre le grand serveur américain Taylor Tritz (ATP 49), 23 ans. Malgré trois balles de match, il a été battu 6-1, 5-7, 7-6 (11/9).« C'est un match que je pensais gagner, ça c'est sûr », a-t-il confié. « Même après les balles de match. Je pensais que j'allais finir par m'en sortir. Simplement voilà, il a bien tenu. Dans le tie-break, il a vraiment très bien servi, passant de grosses premières balles lors des quatre, cinq derniers points. C'était une belle bataille qui ne s'est pas jouée à grand-chose. Sur une des balles de match, je retourne bien et il frappe un coup droit qui touche la ligne de fond. Je fais aussi une amortie qui reste dans la bande du filet pour faire 6-3 dans le tie-break. Pour le même prix, cela aurait pu tourner en ma faveur. À l'arrivée, c'est passé pour lui. Ce n'était pas un match pas évident, où j'avais pourtant bien renversé la situation. Chaque fois que je mettais un petit coup d'accélérateur, je revenais à son niveau, mais cela m'a échappé. » C'est la deuxième fois de l'année que David Goffin s'incline après avoir eu plusieurs balles de match. Mais cette défaite-ci est loin d'être aussi douloureuse que celle subie le mois dernier au premier tour à l'Open d'Australie contre l'Australien Alexei Popyrin, où il avait pris un gros coup sur la tête. « Oui, c'est clair. Ce n'est pas grave », a-t-il poursuivi. « Mon tennis est là. Je continue à avancer. Il faut passer à autre chose. Physiquement, cela a l'air d'aller. La transition était difficile le premier jour après être arrivé de Rotterdam et avoir dû passer plus de 24 heures enfermé dans ma chambre. Mais là, j'avais trouvé mon rythme. C'est positif. Là, et je vais continuer à m'entraîner à l'extérieur pour disputer un bon tournoi à Dubaï. Ce sera un ATP 500, un tournoi plus important et j'essaierai de continuer à aller de l'avant. » (Belga)