David Goffin (ATP 14) a fait une joyeuse entrée au tournoi ATP 250 sur dur de Doha, mardi soir contre le Serbe Filip Krajinovic (ATP 32), 29 ans. Le Liégeois, 30 ans, tête de série n°6 du tableau, a livré un match très propre pour s'imposer 6-4, 6-4 en 1h21 de jeu. Et cela alors que sa préparation avait été plutôt chahutée ce week-end.« Le voyage a été un peu pénible », a-t-il raconté. « Je suis arrivé vendredi vers minuit et dimanche, je n'avais toujours pas mon test Covid. C'était très ennuyeux, car j'étais normalement programmé lundi. J'ai dès lors été voir l'ATP et ils ont été compatissants. Sans quoi, cela aurait été compliqué après 36h enfermé dans la chambre. Et je suis super content de mon match. Filip touchait bien la balle et cela a été une vraie bataille dès le début. Le rythme était très élevé. J'ai très bien servi, je me sentais bien, mais c'était tout de même 3-3 au premier set. Mais je n'ai pas douté et c'est lui qui, progressivement, a fini par lâcher. » Ce n'est que la troisième fois de sa carrière que David Goffin dispute le tournoi de Doha, où l'événement est évidemment le retour à la compétition, après plus d'un an, d'un certain Roger Federer (ATP 6), 39 ans. Les deux joueurs se sont d'ailleurs croisé à l'entraînement, le maestro suisse saluant le Belge d'un très spontané « David Goffin, baby, comment ça va ? » Et avec un peu de chance, ils se retrouveront peut-être fin de la semaine en demi-finale. « On ne parle que de ça, de son retour », a poursuivi le n°1 belge. « C'est un événement important. On ne l'a plus vu depuis plus d'un an. On a donc hâte de voir comment il se sent et comment il joue. Il commence demain (NdlR : contre le Britannique Evans). Je me réjouis de le revoir à l'œuvre. Nous sommes tous impatients, je pense. Je suis curieux de voir ce que cela va donner et c'est intéressant de voir aussi comment il aborde les choses après une telle absence. Va-t-il retrouver ses marques assez vite ? On sait tous que quand on revient de blessure, ce n'est jamais évident. On va voir comment il fait avec son expérience. Pour le tennis, c'est exceptionnel de l'avoir encore à son âge. Même s'il est encore jeune, pour un joueur de tennis, il est plus proche de la fin que du début. » (Belga)