David Goffin (ATP 15) avait le sourire, samedi à Montpellier, après s'être qualifié pour la finale de l'Open Sud de France, tournoi ATP 250 indoor de Montpellier, doté de 262.170 euros. Le Liégeois, 30 ans, tête de série N.2 du tableau, a battu le Biélorusse Egor Gerasimov (ATP 83), 28 ans, tombeur du revenant Andy Murray (ATP 121) au premier tour, 6-4, 2-6 et 6-4 après 2h12 de jeu."Je suis content", a-t-il confié après sa victoire. "Je me sentais bien et je savais que j'avais toutes les armes pour gagner. Ce ne fut pas un match évident. Il n'est pas facile à jouer. Il contre bien, il sert bien, il joue à une cadence avec des balles basses, ce qui fait que souvent, j'étais entre l'attaque et la défense. Ce n'était pas évident de trouver la bonne balle pour y aller. Au deuxième set, je voulais y aller trop vite, j'étais un peu impatient et j'ai commis plus de fautes. Dans le troisième set, je me suis plus posé. Vu que je servais bien (il a gagné 86% des points derrière sa première balle dans ce dernier set, ndlr.), je savais que j'aurais des opportunités. C'est ce qui s'est produit à 3-3. Et je termine par deux bons jeux de service en allant vers l'avant, au filet. Cela fait plaisir." David Goffin disputera dimanche dans l'Hérault la 14e finale sur le circuit ATP de sa carrière et la première depuis celle perdue au Masters 1000 de Cincinnati en 2019 face au Russe Daniil Medvedev. Et après ses déboires en Australie, où il n'avait pas réussi à gagner le moindre match, cette présence à l'apothéose d'un tournoi procure évidemment une grande joie. "Cela représente une belle satisfaction", a-t-il poursuivi. "Après ma tournée australienne, c'est bien de se relancer en atteignant au minimum une finale. Je savais que je devais rester positif et je suis content que cet état d'esprit ait payé. Je pense que mon analyse de l'Australie était la bonne. Il ne fallait pas trop se morfondre, se poser de questions. Je trouvais que j'étais dans le bon. Là être en finale, cela prouve que nous avions vu juste. Malheureusement, il n'y avait pas de public pour partager ce moment, mais cela reste une belle victoire en demi-finale. À l'intérieur, en tant que passionné, on est toujours très fier et super content." (Belga)