La garde à vue du deuxième suspect dans l'attaque au hachoir à Paris commise vendredi, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, a été levée dans la nuit car l'homme qui se trouvait à proximité du lieu de l'attaque a été mis "hors de cause", a affirmé samedi à l'AFP une source judiciaire. Outre le principal suspect, arrêté place de la Bastille peu après l'agression qui a fait deux blessés graves, cinq hommes ont été placés en garde à vue vendredi. Selon la source judiciaire, un ancien colocataire du principal suspect a également été placé en garde à vue dans la nuit, ce qui porte à sept le nombre de gardes à vue en cours samedi matin. (Belga)