Chaque semaine, un éthylotest anti-démarrage est installé chez 20 à 25 conducteurs belges, rapporte dimanche De Zondag sur la base des chiffres de l'institut Vias. Dix ans après leur introduction en Belgique, 674 alcolocks ont déjà été installés dans notre pays. "Pendant les premières années, très peu de ces dispositifs ont été imposés, jusqu'à ce que la loi soit modifiée en juillet 2018", explique Vias. Aujourd'hui, 20 à 25 éthylotests anti-démarrage sont installés chaque semaine. Certains condamnés mettent alors leur voiture de côté car l'installation d'un tel appareil coûte environ 3.500 euros. "Certaines personnes choisissent de garder l'éthylotest après leur peine - généralement de un à cinq ans -", nuance l'institut pour la sécurité routière. "De cette façon, elles construisent une sécurité supplémentaire pour elles-mêmes et leur environnement. Au moins 180 personnes meurent chaque année dans la circulation à cause de l'alcool. (Belga)