Au moins 50 personnes ont été tuées dimanche lors d'une attaque de bandits armés dans trois villages de l'État de Kaduna, dans le nord du Nigeria, selon la police locale et des habitants.Une centaine d'hommes armés, soupçonnés d'appartenir à un gang spécialisé dans le vol de bétail et les kidnappings, ont lancé cette attaque, selon la police locale. Un député de Kaduna et d'autres habitants ont fait état d'au moins 50 corps retrouvés, affirmant que ce bilan était encore provisoire. (Belga)