Au moins deux personnes sont portées disparues lors du naufrage d'une embarcation gonflable de migrants au large de l'île de Lesbos en Grèce, alors que 32 rescapés ont été secourus par les autorités, a-t-on appris mercredi auprès des gardes-côtes grecs."Jusqu'ici deux personnes sont portées disparues, probablement deux femmes, et 32 personnes ont été secourues lors d'une opération de sauvetage qui se poursuit", a indiqué à l'AFP une responsable du bureau de presse des gardes-côtes de Lesbos. Deux bateaux patrouilleurs et deux hélicoptères de l'armée grecque ainsi qu'un patrouilleur de l'Agence de surveillance des frontières européennes (Frontex), participent depuis tôt mercredi matin à cette opération au nord de Lesbos. Le ministre grec des Migrations Notis Mitarachi a déploré dans un communiqué "la perte de vies malgré l'intervention rapide des gardes-côtes grecques". Il a aussi indiqué que les rescapés avaient déclaré qu'un patrouilleur turc ayant repéré l'embarcation après l'émission du signal de détresse, ne les a pas aidés, laissant leur bateau entrer dans les eaux grecques. Lesbos, en mer Égée avec d'autres îles grecques, proches des côtes occidentales de la Turquie voisine, est l'une de principales portes d'entrée de migrants en Europe. (Belga)