Aucun cas de coronavirus n'a été détecté à l'issue des quelque 4000 tests effectués avant le GP d'Autriche, qui marque ce weekend le début du championnat du monde de F1, a indiqué la Formule 1 samedi matin. "La FIA et la Formule 1 peuvent confirmer aujourd'hui qu'entre le vendredi 26 juin et le jeudi 2 juillet, 4032 personnes (pilotes, personnel d'équipes) ont été testés. Aucune personne n'a été testée positive", indique la Formule 1 sur son site internet. La saison 2020 de F1 aurait dû débuter mi-mars en Australie mais a été retardée par la pandémie de nouveau coronavirus. Elle démarre ce week-end sur le Red Bull Ring de Spielberg avec le GP d'Autriche, première d'une série de huit courses en Europe jusqu'à début septembre. Les qualifications ont lieu samedi (15h) et le départ du GP sera donné dimanche à 15h10. Afin d'éviter d'importer le nouveau coronavirus dans le paddock, mais aussi de l'exporter dans les pays d'accueil du championnat, des mesures sanitaires strictes ont été prises, incluant le huis clos, la distanciation physique, le port d'un masque lors de tous les déplacements et contacts, ou encore des tests PCR tous les cinq jours. Le nombre de personnes sur site a été réduit au minimum essentiel de "2.000 approximativement", selon la FIA, pour la F1 mais aussi la F2, la F3 et la Porsche SuperCup, qui courent également sur le Red Bull Ring de Spielberg ce week-end. (Belga)