Lionel Messi a remporté le Ballon d'Or 2019, trophée récompensant le meilleur footballeur de l'année évoluant en Europe décerné par le magazine France Football lundi au théâtre du Châtelet à Paris. L'Argentin du FC Barcelone, sacré pour la sixième fois, succède au Croate Luka Modric, absent des nommés cette année, et dépasse son rival portugais Cristiano Ronaldo, cinq fois Ballon d'Or. C'est le sixième Ballon d'Or pour Messi, déjà lauréat en 2009, 2010, 2011, 2012 et 2015. Eden Hazard (Chelsea puis Real Madrid) et Kevin De Bruyne (Manchester City), les deux Diables Rouges présents dans les 30 nommés, ont respectivement terminé 13e et 14e. Sans surprise, l'Américaine Megan Rapinoe, victorieuse de la Coupe du monde avec les Etats-Unis, a remporté le second Ballon d'Or féminin. Le portier brésilien Alisson Becker a lui décroché le premier Trophée Lev Yachine. Le dernier rempart de Liverpool, champion d'Europe avec les Reds, est récompensé après une année 2019 de très haute volée. Thibaut Courtois, 14e du Ballon d'Or en 2018, n'était pas dans les dix nommés. Le Trophée Kopa, celui du meilleur jeune (U21), a été remis au Néerlandais Matthijs De Ligt. Le défenseur de la Juventus a succédé au Français Kylian Mbappé, premier lauréat de cette récompense en 2018. (Belga)